Un thriller psychologique « à la Hitchcock » est à la fois une annonce alléchante, mais aussi un motif de méfiance, tant ceux que se sont comparés au « maître » se sont souvent révélés des élèves moyens ou médiocres. Effets secondaires est plutôt une bonne surprise, servi par une mise en scène brillante, un suspense savamment distillé (en dépit de quelques invraisemblances), et un jeu d’acteurs très efficace. Jude Law et Rooney Mara (La Lisbeth Salander de Millenium) sont excellents , très bien dirigés par un Soderbergh au meilleur de sa forme. L’industrie du médicament en prend (à juste titre) pour son grade même si, comme souvent, la présentation est un peu caricaturale. On passe donc un bon moment, un peu angoissant, mais finalement réjouissant.

Parole d'Em

En compétition au Festival de Berlin.