La danseuse

mon avis: 
4
La danseuse

La danseuse
de Stéphanie Di Giusto
avec Soko, Gaspard Ulliel, Mélanie Thierry, Lily-Rose Depp, François Damiens, Louis-Do de Lencquesaing..
1H52

Loïe Fuller vit avec son père dans le grand Ouest américain. Lorsqu'il meurt, elle part voir sa mère à New York. Mais celle-ci a une vie puritaine qui ne convient pas au tempérament de feu de sa fille. Loïe rêve de devenir artiste. Cachée sous des voiles de soie offerts par son admirateur un comte atteint d'une maladie honteuse, elle danse avec des baguettes en bois qui prolongent ses bras. La jeune femme réinvente son corps et se transforme en papillons fantastiques. Mais cela lui demande d'intenses efforts physiques qui lui brisent le dos. Une jeune prodige, avide de gloire, Isadora Duncan, va s'inspirer de sa danse, très avant-gardiste pour la Belle Epoque. La danseuse enjôleuse va précipiter sa chute.

Un film merveilleux tenu à bout de bras par la formidable chanteuse Soko transformée en danseuse sublime. On ne se lasse pas du spectacle qui a inspiré Isabella Duncan et l'a rendue célèbre. Le rôle de Lily-Rose Depp manque de matière, comme celui de l'assistante du directeur de l'Opéra (Mélanie Thierry). Gaspard Ulliel, toujours aussi beau, a gardé son accent d'Yves Saint-Laurent..
Dommage que le personnage d'Isadora Duncan manque de consistance. Lily-Rose est un peu trop jeune pour jouer le rôle de cette grande danseuse. Et la réalisatrice a eu un parti pris trop réducteur pour cette artiste qui, elle aussi, a révolutionné la danse.

Un très beau film à voir avec des passionnés de danse.

Inscrivez vous à ma Newsletter