BACON

mon avis: 
4
BACON

Bacon en toutes lettres
jusqu'au 20 janvier 2020
Centre Pompidou

Il faut passer par la rue du Renard pour visiter cette belle exposition car le Centre Pompidou est actuellement en travaux. 
Elle met en lumière six ouvrages philosophiques extraits de la bibliothèque de Francis Bacon de 1971 à 1992. 
Peintre de la violence, de la cruauté et de la tragédie, il s'inspire des vers d'Eschyle. Dans ses triptyques, il met en scène sa vie et s'inspire de Velasquez, Van Gogh ou surtout de Picasso dans ses portraits torturés. 
Francis Bacon  naît à Dublin en Irlande de parents britanniques. Il est maltraité par son père, éleveur de chevaux. Ce qui explique son intérêt pour les carcasses et la chair. Il est rejeté par son père lorsque son homosexualité est découverte. Sa mère lui verse une pension qui lui permet de vivre à Londres. Il vit entre Berlin et Paris puis s'installe comme décorateur et peint ses premières toiles proches du surréalisme et de Picasso. Il est d'ailleurs refusé par l'Exposition du surréalisme organisée par André Breton..
En 1945, ses Trois études de figures au pied d'une crucifixion provoquent le scandale au lendemain de la seconde guerre mondiale.
L'exposition s'intéresse aux dernières années de sa vie. Elle commence lorsque l'amant de Francis Bacon se suicide, deux jours avant l'inauguration de sa rétrospective au Grand Palais. Les trois grands triptyques consacrés à l'amant disparu occupent la première grande salle dont l'hommage à la mémoire de George Dyer de 1971. Vous remarquerez les Erinnyes inspirées par l'Orestie d'Eschyle comme signes de culpabilité. Mais aussi la tension chez Bacon entre géometrie et instinct, Apollon et Dionysos, Eros et Thanatos.
Dans les petites salles, on peut également écouter les poésies de l'américain T.S Eliot (1888-1965), la tragédie d'Eschyle mais aussi des textes de Nietzsche, Georges Bataille et de son ami Michel Leiris, écrivain, ethnologue, poète et critique d'art.
Dommage que seule une toile consacrée à la tauromachie soit exposée.
Une exposition complexe et magnifique à voir entre passionnés d'art et de philosophie.
Francis Bacon, un peintre qui inspire encore aujourd'hui les artistes contemporains. Il acquiert en effet le caractère immaculé de son idéal artistique. 

 

Inscrivez vous à ma Newsletter