Bettina Rheims

mon avis: 
4
Bettina Rheims

Bettina Rheims
Maison européenne de la Photographie
jusqu'au 27 mars 2016
5-7 rue de Fourcy
Paris 4
Métro : Saint Paul
du mercredi au dimanche de 11 heures à 19h45

 

La Maison européenne de la photographie présente 180 oeuvres de la formidable photographe et portraitiste pendant une quarantaine d'années de travail. Cette femme pudique a su saisir la beauté de femmes célèbres mannequins, actrices ou chanteuses comme celle de détenues.
La photographe montre l'intimité de ses modèles dans une mise en scène toujours troublante. La série des héroïnes  seules sur un rocher comme celle de Tilda Swinton, Laetitia Casta envahie par les herbes et les fleurs ou Milla Jovovich sont magnifiques. Son fil rouge est l'entre-deux, le moment ou les femmes s'abandonnent. Son travail sur la Bible, exercice de style photographié à la manière d'aujourd'hui peut encore choquer. Mais Bettina Rheims affirme son respect pour la foi et la croyance. La série sur Shanghai a été faite en 2002 avec son compagnon et romancier, spécialiste de la photographie, Serge Bramly. A l'époque, la Chine s'ouvrait et la ville était en pleine construction, perdue entre la tradition et les grues. 
Mais les portaits qui l'ont fait connaître sont ceux de la série chambre close où elle photographie des femmes dans des chambres d'hôtels miteux aux papiers peints fleuris. Madonna a demandé à Bettina Rheims de l'immortaliser dans une dans une de ses chambres et la photographe a réussi à la convaincre de venir à Paris pour faire la photo. Une réussite..
Chez Bettina Rheims, les corps sont des machines parfaites. Les seins, cuisses ou cicatrices restent des paramètres. Elle réussit à les sublimer grâce à une mise en scène troublante et magique.

A voir absolument.. avec des amateurs de mode et d'art.. à partir de 14 ans..

Inscrivez vous à ma Newsletter