Matisse

mon avis: 
4
Matisse

MATISSE 
Paires et séries
jusqu'au 18 juin 2012
au Centre Pompidou
Métro : Châtelet - Les Halles

Le Centre Pompidou a réuni soixante peintures et une trentaine de dessins de Henri Matisse (1869 - 1954). 
Dès le début de sa carrière, Matisse peint plusieurs versions de ses toiles par paires ou par séries. Il tient sa rigueur de sa formation première de juriste.
Les deux natures mortes qu'il peint durant l'hiver 1898-1899 témoignent de la dualité de l'artiste et de sa lecture du traité du peintre impressioniste Signac (les toiles Le goûter et Luxe, calme et volupté sont tout à fait des oeuvres du pointillisme).
A Collioure en 1907, Matisse peint deux fresques quasi-identiques : Le Luxe I et Le Luxe II qui figurent parmi ses oeuvres les plus abouties.
En 1911, ébloui par Séville, le peintre demande à son épouse de prolonger son voyage en Espagne. Il va peindre de merveilleuses natures mortes aux couleurs chatoyantes. Et il embarque pour Tanger (La Palme, Les Acanthes).
C'est en 1912 qu'il réalise les Capucines à la danse I et II dont la dernière est achetée par le marchand russe Chtchoukine pour la décoration de son palais qui va en faire un tryptique composé des oeuvres  Conversation et Coin de l'Atelier.
L'année 1917 est décisive pour Matisse. Il décide de s'installer seul à Nice. Le thème de la fenêtre qui laisse passer la lumière permet à l'artiste d'exprimer son attirance pour la profondeur et le goût de l'intimité décorative.
Dans les années 20, l'oeuvre de Matisse, au contact de Renoir notamment, est marquée par un retour aux paysages et aux scènes d'intérieur composées. Les deux toiles jumelles La blouse romaine et Le Rêve sont achevées en 1945 pour être présentées avec des photographies d'états agrandies à la Galerie Maeght.
Le grand intérieur rouge et Intérieur jaune et bleu seront présentés lors de l'exposition au Musée national d'art moderne de 1949.
Les grandes compositions en gouaches découpées vont occuper Matisse durant les dernières années de sa carrière.

L'exposition part à Statens Museum for Kunst de Copenhague et au Met de New York en 2012.

Un très belle exposition à voir absolument pour le choix des toiles et la scénographie.

Il faut réserver absolument ses places sur internet car il y a déjà beaucoup de monde :
www.centrepompidou.fr

Inscrivez vous à ma Newsletter