MONET AU GRAND PALAIS

mon avis: 
0
MONET AU GRAND PALAIS

Faut-il aller voir l'exposition Monet au Grand Palais? Braver la queue dans le froid pour voir des peintures mille fois déjà vues.. Eh bien oui, l'exposition est très complète et le mieux, c'est d'y assister avec un guide qui va vous expliquer combien Monet était avant-gardiste. Et que son ami Renoir lui apportait du pain et du vin pour le nourrir en ces temps de misère. On achetait du Monet à 10 francs.. Il peint son père, sa femme, son fils et ses amis pour ne pas dépenser d'argent en figurants, ce qui nous permet d'entrer dans son intimité. Eugène Boudin lui inspira ses ciels de bords de mer. Ce n'est que grâce à Paul Durand Ruel que des collectionneurs américains vont s'intéresser à son travail et le sauver de la misère. Monet part à Londres chez le peintre Sisley.
Dans son obsession de la lumière, il peint jusqu'à 8 tableaux en même temps.. Les superbes toiles qui représentent la Cathédrale de Rouen, changent de couleur selon le temps. Mais le tableau le plus touchant est celui de Camille, sa femme, sur son lit de mort, ou la femme à la robe verte.
C'est une idée superbe de placer dans l'exposition cinq Lichtenstein qui prouvent que Monet a inspiré la modernité.
Monet vit plusieurs deuils dont encore son fils, Suzanne, la femme à l'ombrelle puis sa deuxième femme, Alice, qui meurt en 1911 d'une leucémie. Il décide alors de d'arrêter de peindre.
Mais son ami Clémenceau déclare : mes yeux ont besoin de votre couleur. Après une opération réussie de la cataracte, il se remet à peindre et fait don à la France des sublimes Nymphéas qu'il ne verra pas présentés au Musée de l'orangerie. Il meurt en 1890 à 86 ans. Clémenceau va retirer le drap qui recouvre le cercueil pour y placer une nappe colorée : Non, pas de noir pour Monet..
Je vous conseille vivement de faire un tour à l'Orangerie où se trouvent les Nymphéas si beaux dans le cadre choisi par le peintre lui-même.

Inscrivez vous à ma Newsletter