Simon Hantaï

mon avis: 
4
Simon Hantaï

Simon Hantaï

Le Centre Pompidou a choisi de rassembler pour la première fois plus de 120 toiles du maître de l'abstraction Simon Hantaï. 
L'exposition est présentée en ordre chronologique. Ses premières toiles surréalistes des années 50 sont constituées de petites touches qui conduiront vers un travail  sur l'écriture.  Pendant les années 60, le peintre dévoile sa célèbre technique du pliage qui sera sa marque de fabrique. Il peint alors en aveugle une surface pliée en la recouvrant de couleurs. Hantaï a déclaré qu'il avait cherché à associer le ciseau de Matisse et le bâton de Pollock.

On connait surtout les toiles colorées et pliées mais les premières oeuvres d'écriture du peintre sont méconnues car l'artiste ne souhaitait pas les montrer au grand public. Elles reflètent le perfectionnisme et le génie de Simon Hantaï.

A voir en famille ou entre amis.

Dans les salles du bas, une rétrospective de Mike Kelley, artiste américain décédé prématurément en 2012. Né à Detroit et installé en Californie pendant les années 70, il a laissé derrière lui une oeuvre prolifique. Sa série Half a man met en scène des animaux en peluches en tissu rembourré. Des installations et videos éthéroclites sont présentées dans les autres salles. A voir avec curiosité.

dans la deuxième salle, quatre artistes des années 70-80 présentent l'Image dans la sculpture. A voir avec explications..

Centre Pompidou
ouvert tous les jours sauf le mardi
Nocturne le jeudi mais attention, les caisses ferment à 20 heures.

Inscrivez vous à ma Newsletter