VENISE

mon avis: 
5
VENISE

VENISE

Partir à Venise au printemps est un rêve.. Prendre ses billets.. sur Easy jet (facile et pas cher).. et le vaporetto traverse la Sérénissime sous nos yeux ébahis.

Voici notre trajet et nos découvertes.. à vous de jouer pour maintenant ou même la rentrée. Avec son amoureux (se) ou avec des amis..

1er jour
La place San Marco et le palais ducal sont un passage obligé. La basilique se visite de préférence vers 13-14 heures lorsque la foule a faim. Préférez la visite des mosaïques en haut au trésor. Si vous en avez le courage, la vue du Campanile est superbe. Attention, c'est haut et fatiguant s'il fait chaud. Non loin, la terrasse avec vue de l'hôtel Danieli est somptueuse. A faire absolument en voyage de noce ou pour un déjeuner très amoureux ou juste pour prendre un verre.
En face, le musée Correr a peu d'interêt si ce n'est la petite exposition temporaire sur Klimt. 
La Fondation Querini Stampalia est le musée le plus charmant de Venise avec notamment ses tableaux qui retracent la vie vénitienne et son carnaval. Le lieu se trouve dans une ravissante maison et la boutique possède des livres et des objets intéressants. 
Ne manquez pas la meilleure pâtisserie de Venise, Rosa Salva, 950 à San Marco dans les petites rues derrière la place. Tout est délicieux et préparé le jour même. A manger sur place et à emporter.
Dîner chez Do Forni vous emmène dans l'Italie typique. Au printemps, goûtez les crabes mous fris (attention, c'est un mets de luxe) ou les araignées décortiquées et les pâtes aux fruits de mer. Derrière la place San Marco, calle dei Specchieri 468/457.

2ème jour
Prendre le vaporetto jusqu'au Rialto Mercato. Un marché aux poissons totalement typique dont les étals regorgent de seiches, poulpes, crevettes, poissons de toutes sortes. Ainsi que des fruits et légumes et de petits bistrots pour les déguster. Sur une petite place charmante, je vous conseille le Meeting bar de San Polo. Campo bella viena. A voir sur le site : murovenezia.com.
Se promener dans le quartier animé de San Polo et ses jolies boutiques. 
S'arrêter rapidement sous le rialto à cause des hordes de touristes. Puis reprendre le vaporetto jusqu'à la Galleria dell'Accademia - Palazzo Grimani. De sublimes peintures de Veronese, Tintoret, Tiepolo, Bellini, Carpaccio.. vous attendent pour votre plus grand enchantement. A voir sans hésitation.
Le soir, réservez sans attendre au Monaco e Grand Canal, Calle Vallaresso 1332. Sublime restaurant avec vue sur l'eau et l'église Santa Maria della Salute. Ce rstaurant raffiné vous propose un carpaccio d'espadon en entrée; les pâtes et les desserts sont à se damner. Cher mais une excellente adresse. 
Sinon, près de l'Arsenal, le ristorante Carpaccio est délicieux et moins onéreux.

3ème jour
Visiter la collection de Peggy Guggenheim est un plaisir infini. C'est grâce à Samuel Beckett que Peggy Guggenheim décida de se consacrer à l'art et Marcel Duchamp lui fit connaître les artistes. Le palais des années vingt ayant appartenu à l'extravagante Marquise Luisa Casati qui y reçut les ballets russes et dont le portrait fut peint par Boldini, Man Ray, Troubetzkoy.. expose les oeuvres de George Braque, Fernand Léger, Robert Delaunay, Françis Picabia, Marcel Duchamp, Vassily Kandinsky, Paul Klee, Marc Chagall, Picasso, René Magritte, Alberto Giacometti.. Un petit musée rare.

Plus loin, après l'église Santa Maria della salute, visiter la Dogana da mar de François Pinault s'impose. Vous y verrez des oeuvres de Jeff Koons, bien sûr, de Maurizio Cattelan (et son âne), Tatiana Trouvé, Chen Zhen, Sturtevant, Thomas Schütte, Subodh Gupta, Sigmar Polke, Paul Mccarthy, Donald Judd. Très moderne donc un peu provoquant. Pour les amateurs.. 

Petits conseils:

Eviter la place San Marco sauf pour visiter la Basilique. Dès que vous vous perdez dans les rues, les touristes disparaissent comme par enchantement. Ne pas tomber dans le piège des restaurants à touristes.. là aussi il suffit de s'éloigner et de voir s'il y a des italiens qui déjeunent ou dînent.. 
N'oubliez pas de prendre la carte pour visiter les églises à 10 euros.

 

A visiter aussi :
- l'Arsenale.
- la Giudecca, juste en face, pour prendre un verre au Cipriani et visiter la terrasse avec vue sur Venise du Hilton (à l'autre bout de l'île). La balade du front de mer est ravissante et il fait bon déguster un aperitivo ou déjeuner sur les terrasses des petits restaurants qui s'y trouvent. 

Bon voyage !

 

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Inscrivez vous à ma Newsletter