L'amour, La mort, les fringues

mon avis: 
4
L'amour, La mort, les fringues

L'AMOUR, LA MORT, LES FRINGUES
de Delia et Nora Ephron d'après Ilène Beckerman
adaptation et mise en scène (?!) de Danièle Thompson.
Théâtre Marigny
Salle Popesco (petite salle sur la droite de l'entrée principale)
Le bar et les toilettes se trouvent dans le grand théâtre..
Résa : 0892 222 333
www.theatremarigny.fr

Après "When Harry met Sally", les soeurs Ephron signent une comédie aux dialogues enlevés sur les femmes et leurs préocupations..

Chaque mois, la distribution change. En mars, Mathilde Seigner nous ébloui par sa tranchante façon de jouer, Sylvie Vartan est maniérée, Tonie Marshal s'éclate, Chloe Lambert se met au théâtre et Marie Denarnaud est une comédienne de théâtre excellente.

Un peu dans le style du Monologue du vagin, la pièce ressemble à une suite de sketches sur les femmes. Tout y passe, le divorce, les sacs à mains, les chaussures, les jobs, le rapport mère-fille.. notre vie enfin..
J'ai pleuré à chaudes larmes tellement c'était drôle après la prestation de Mathilde Seigner sur la combinaison de ski..

En avril, Marie-Christine Barrault, Eveline Bouix, Aure Attika, Noémie Lvovsky et Marilou Berry reprennent le flambeau.

A voir, bien sûr ! Les textes sont concrets et efficaces.
On rit mais ce n'est pas un chef-d'oeuvre.

Public exclusivement féminin.. j'ai emmené mon mari qui n'était pas fan des épisodes sur les règles et les sacs à mains..
A voir entre copines ou avec sa mère..

Inscrivez vous à ma Newsletter